Actualités

  • Vendredi 27 janvier 2017 - nodule thyroïdien - nouvelle recommandation en 2016
    Ponctionner beaucoup ! biopsier si doute et opérer surtout sans abus

    Dr Fontaine - Dr Fritsch et l'équipe médico-chirurgicale d'endocrinologie
     

    07.11.16
    Informations générales
  • Rendez-vous sur le site internet de médecine interne de l'hôpital Joseph DUCUING

    www.medecine-interne-toulouse.fr
     

    03.08.16
    Informations générales
  • Le 15 Mars 2016 s’est tenue une journée régionale d’échanges portant sur « la sexualité, vie affective, santé sexuelle et reproductive ». Environ trois cents professionnels ont participé à cet événement organisé par la plateforme de santé publique d’HJD et le Pôle Régional de Compétence (PRC), sous l’égide de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Les participants ont pu se donner rendez-vous à la salle de conférence Pierre Paul RIQUET à Purpan.

    Cette journée de regards croisés a permis la présentation des approches sociétales de la santé sexuelle et de la sexualité notamment à travers les représentations des médecins du XIXème jusqu’au XXème siècle avec la normalisation sexuelle et son développement. Une approche juridique a été apportée suivi d’une présentation de la sociologie de la sexualité. Ces échanges ont eu également pour but de lever les idées reçues sur la sexualité notamment concernant les enfants, les personnes âgées et les personnes en situation de handicap. Enfin, elle a permis d’aborder les moyens de prévention et de promotion de la santé sexuelle, par le biais d’interventions relatives au quotidien du sexologue, au dépistage des Infections Sexuellement Transmissibles (IST), à la contraception et aux violences sexuelles au sein du couple.

    Une synthèse sera déposée sur le site du PRC pour vous permettre d’obtenir plus de renseignements concernant cette journée enrichissante permettant d’accéder à une vision intégrative et une approche pluridisciplinaire du champ de la santé sexuelle.

    04.05.16
    Informations générales
  • Le déni de grossesse

    C'est une pathologie fréquente, estimée à environ 1/ 500 naissances, mais très probablement sous-estimée.  

    Elle peut être grave si le déni va jusqu'au terme de la grossesse, avec découverte lors de l'accouchement. Mal connue, dérangeante, voire ignorée par les professionnels de santé et par la population générale, le professeur NISAND lutte depuis plusieurs années pour que cette pathologie soit reconnue, dépistée, et prise en charge de manière adaptée. Il nous a fait l’honneur d’animer une conférence, dans cette démarche, il nous a projeté le témoignage filmé d'une femme, qu'il y a trente ans, a vécu un  déni de grossesse jusqu'au 7ème mois.

    Elle raconte son histoire de manière très émouvante, et constructive; son cheminement pour comprendre, et faire avancer la prise en charge et le regard sur cette pathologie.

    04.05.16
    Informations générales

Pages

hôpital joseph ducuing - 2016 -
création : agence verywell